juillet 14, 2024

Citronmeringue

Le media TECH

Pourquoi n’utilisons-nous pas le désert pour nos panneaux solaires ?

6 min read

L’explosion des prix de l’électricité et la baisse du coût des panneaux solaires ont incité de nombreux ménages à se tourner vers les panneaux solaires sur toiture. Avec la popularité croissante de l’énergie solaire, le prix des panneaux solaires a considérablement baissé. La durabilité étant au cœur des préoccupations, les bâtiments commerciaux, les hôpitaux et les centres commerciaux se sont également tournés vers l’énergie solaire. Celle-ci a augmenté de 700 % depuis 2015. La baisse du prix des panneaux solaires et les remises sur les panneaux solaires expliquent cette formidable augmentation des installations.

Certaines zones dans le monde sont parmi les plus sèches au monde, l’Antarctique, le Sahara, l’Australie et beaucoup d’autres déserts. Ils reçoivent une énergie solaire de haute intensité. Des études révèlent que seulement 6 heures d’énergie solaire dans les déserts équivalent à la consommation humaine pendant un an.

Parmi les déserts les plus importants du monde, on trouve l’Antarctique, le Sahara, les déserts d’Arabie, de Gobi, du Kalahari et bien d’autres.

Les déserts ne sont pas des terres inutiles et incultivables. Plus important encore, ils possèdent un écosystème très complexe qui joue un rôle essentiel dans l’environnement mondial. L’idéal aurait été d’utiliser ces déserts pour alimenter notre économie en énergie solaire.

Pourquoi n’utilisons-nous pas les déserts pour l’énergie solaire ?

À cet égard, il serait bon de réfléchir aux questions suivantes… Si les déserts sont recouverts de panneaux solaires, cela suffirait-il à alimenter le monde entier ? Quels seraient les problèmes à résoudre ?

L’initiative Desertec était l’un de ces projets qui prévoyait de recouvrir le désert du Sahara de panneaux solaires dans l’espoir qu’ils couvrent les besoins énergétiques du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord et qu’ils couvrent également 15 % des besoins énergétiques de l’Europe.

Bien que de nombreux partenaires industriels aient souhaité en faire partie, le plan s’est rapidement avéré irréalisable. Selon le plan, si 1,2 % du désert du Sahara est couvert de panneaux solaires, cela suffirait à répondre à la demande d’énergie du monde entier.

La construction d’une ferme solaire dans le désert changerait l’environnement entier du désert. Elle permettrait de doubler les précipitations de 20 %. Les panneaux solaires ajouteraient ainsi de la verdure au désert tout en fournissant des solutions énergétiques durables.

Les fermes solaires dans le désert sont-elles viables ? Découvrez quelques faits

  • L’entretien d’une ferme solaire dans le désert n’est pas une tâche facile. Elle est différente de l’entretien des panneaux solaires dans les villes.
  • L**’environnement difficile des déserts** affecte l’efficacité des panneaux solaires. La poussière et le sable qui s’accumulent sur les panneaux solaires altèrent leur fonctionnalité.
  • En plus d’être très chaudes, les fluctuations de température entre le jour et la nuit entraînent des cycles thermiques rapides sur les matériaux des panneaux solaires. C’est beaucoup pour les panneaux solaires qui doivent les subir régulièrement.
  • L’installation et le fonctionnement des panneaux solaires sur le sable augmenteront le coût de l’installation. Il sera beaucoup plus élevé que le coût de l’installation des panneaux solaires à en ville.
  • Le déplacement du sable et des dunes, l’abrasion du sable par les vents normaux et les tempêtes de sable massives exigent une installation solide. Cela rend l’infrastructure des panneaux solaires dans les déserts plus chère que le prix des panneaux solaires en ville. Les panneaux solaires utilisés dans les déserts doivent être plus solides et résistants pour supporter les conditions climatiques difficiles d’un désert. Cela explique un prix plus élevé par rapport au coût des panneaux solaires classiques.
  • Le coût de la gestion des personnes est trop élevé dans les terres désertiques. La plupart des meilleures entreprises de panneaux solaires proposent une surveillance et une maintenance 24h/24 et 7j/7. Pour la maintenance des panneaux dans les déserts, des personnes qualifiées doivent être présentes. Leur transport et leur hébergement viendront également s’ajouter aux dépenses.

Transport de l’électricité sur de longues distances

Le transport est un autre sujet de grande préoccupation. L’acheminement de l’électricité jusqu’à sa destination nécessite des lignes électriques pour l’amener au plus près de la centrale. Les réseaux électriques actuels ne sont pas toujours très fiables. Le transport de l’électricité sur de longues distances est très coûteux, car il peut entraîner une perte de puissance allant jusqu’à 10 %. Une autre solution pour éviter les pertes d’énergie pendant le transport consiste à utiliser des lignes électriques à haute tension en courant continu au lieu des lignes électriques en courant alternatif, ce qui permet de réduire la perte d’énergie à 3 % par 1000 kilomètres. Mais cette solution est aussi très coûteuse.

Le manque de constance des apports en alimentation électrique

La constance est un problème majeur auquel les énergies renouvelables sont confrontées dans un désert. Même si les déserts sont généralement chauds et ensoleillés, nous ne pouvons pas nous attendre à un apport solaire constant en raison des changements climatiques. Il y a toujours un risque d’interruption de l’ensoleillement. Pour assurer un approvisionnement constant en électricité, on ne peut pas rester à la merci de la météo. Dans de tels scénarios, nous devrons stocker l’énergie solaire pour éviter les coupures de courant. Les batteries ne sont pas très pratiques, car elles sont très chères et moins durables. De plus, elles produisent beaucoup de pollution lors de leur fabrication.

Si l’on compare la durée de vie, le prix de la batterie est beaucoup plus élevé que le coût des panneaux solaires. Les batteries sont maintenant en vogue. Les meilleures entreprises solaires proposent des systèmes de stockage par batterie de première qualité.

Un autre problème lié à l’alimentation du désert en énergie solaire est que cela pourrait modifier le climat du désert.

Il s’agit du pourcentage de la lumière du soleil qui se reflète sur le sol. Cette chaleur qui est renvoyée dans l’air joue un rôle dans la détermination du climat local. Un changement du climat local affecte également le climat mondial.

La pose de panneaux solaires dans les déserts fonctionnerait de la même manière que la pose de béton et d’asphalte. Elle entraînera une hausse des températures locales moyennes.

L’énergie solaire : quel avenir ?

L’énergie solaire est exploitée comme un moyen de lutter contre le changement climatique et le faire dans les déserts pourrait facilement aller dans le sens inverse en ayant un impact négatif sur le climat local. L’alimentation des déserts en panneaux solaires serait un projet de plusieurs milliards de dollars et nécessiterait un soutien fort du gouvernement. Sinon, il sera terrifiant pour les investisseurs. Il faudra des années pour qu’un tel projet devienne réalité.

L’évolution de la gouvernance des pays et des fonds devrait être en accord avec le projet pour qu’il réussisse. Rien de tout cela ne rend impossible la construction de centrales solaires en plein désert. À titre d’essai, nous pouvons d’abord essayer l’énergie solaire à petite échelle en alimentant certains villages situés près des déserts. Les panneaux solaires jouent un rôle durable dans notre chemin vers l’indépendance énergétique. Étant les zones les plus ensoleillées de la Terre, les déserts se sont imposés comme des centrales solaires et continueront à être des acteurs importants dans l’exploitation des énergies renouvelables.

Copyright © All rights reserved. |